Malaise au travail, difficultés relationnelles, stress à la maison, mauvaise passe financière… Nous consacrons une grande partie de notre vie sociale à parler de nos problèmes ou à écouter ceux des autres. Pourquoi ne pas utiliser notre temps si précieux à rechercher des solutions plutôt qu’à se plaindre de nos difficultés ?

 

Il y a des avantages à se concentrer sur le négatif !

 

Réfléchissez un instant à vos motivations lorsque vous parlez de vos difficultés à un membre de votre entourage. Qu’est-ce qui vous anime ? Que recherchez-vous ?

La sympathie, la compréhension, le soutien ?

Le fait est que parler de choses négatives crée du lien social. Tout le monde a toujours quelque chose à dire sur ce qui est négatif ! Nous parlerons donc du mauvais temps avec notre voisin dans l’ascenseur, avec nos collègues du match décevant vu la veille, de l’actualité dramatique au téléphone avec notre sœur, etc. Echanger autour du négatif nous rapproche des autres.

Lorsque nous abordons des éléments négatifs plus personnels, nous sommes inconsciemment dans cette même logique de développement du lien social. Nous cherchons à attirer la sympathie et l’empathie des autres. Souvent, ça marche.

Nos difficultés font écho à celles de nos interlocuteurs qui écoutent, comprennent, compatissent, se plaignent avec nous, nous donnent leurs avis et conseils plus ou moins avisés. Nous partageons donc nos moments difficiles pour nous sentir entendu et compris dans notre souffrance. Nos interlocuteurs deviennent les témoins et complices de nos moments de tourmente. Ils nous apportent écoute, attention, soutien, compassion et conseils. C’est un avantage indéniable !

Le souci, c’est que ça nous fait rarement avancer réellement. Nous extériorisons nos problèmes au lieu d’en chercher les solutions par nous-mêmes. De plus, en y repensant et en communiquant dessus, nous ne faisons que les recréer à nouveau dans notre esprit, ce qui ancre encore plus dans notre corps et dans notre mémoire les émotions négatives qui y sont reliées. Au final, nous nous éloignons de toute issue positive envisageable.

“Concentre-toi sur les solutions et non sur les erreurs.”

Jack Nicklaus

 

Nous ne prenons pas notre part de responsabilité par rapport à ce qui nous arrive. Nous nous plaçons dans une position de victime, avec cette pensée que les problèmes nous « tombent dessus » : manque de temps, licenciement, maladie du petit, perte d’un proche, problèmes relationnels avec notre partenaire… Cela génère un fort sentiment d’impuissance en nous : nous pensons être dominés par les événements extérieurs, comme si nous n’avions aucune prise sur eux.

Que nous parlions de nos difficultés ou que nous les ruminions, seuls, à longueur de journée, le constat est le même : notre esprit est focalisé sur nos problèmes, sur le négatif. Nous tournons en boucle et alimentons notre propre mal-être. Nous n’utilisons pas nos ressources internes pour rechercher les solutions qui nous permettraient d’agir efficacement dans les moments délicats.

Les discussions autour de nos problèmes créent donc du lien, mais nous desservent le plus souvent, tout comme nos ruminations : elles ne sont pas productives et nous empêchent de reprendre le pouvoir sur notre propre vie. En bref, ce n’est certainement pas la meilleure stratégie à adopter !

Si vous êtes prêt à changer de comportement pour voir arriver d’autres résultats dans votre vie, commencez par réaliser que vous avez toujours un espace de liberté et de choix, quelles que soient les difficultés que vous rencontrez.

Vous pouvez choisir votre réaction face aux épisodes désagréables ou douloureux auxquels vous êtes confrontés.  

Vous pouvez aussi reprendre une certaine maitrise sur vos vies en cherchant les solutions adaptées à chaque situation et en posant les actions nécessaires pour la faire évoluer favorablement…

“Il n’est aucun problème humain qui ne puisse trouver sa solution, puisque cette solution est en nous.”

Alfred Sauvy

 

A chaque problème ses solutions...

Photo by Got Credit on Foter.com / CC BY

 

Je m’en sors : je me focalise sur les solutions à trouver 

 

Voici en pratique comment vous permettre de faire de vos problèmes un tremplin pour votre évolution personnelle :

 

1) Avant de rechercher des solutions, il est important d’être bien au clair avec le problème rencontré.

 Quel est le problème ? Que vous arrive-t-il ?

Ecrivez les réponses par écrit, à la main de préférence, en prenant soin de décrire au mieux la situation difficile que vous rencontrez : les faits, les émotions ressenties, vos pensées à ce sujet.

 

2) Mettez-vous maintenant dans un état d’esprit positif, ouvert et constructif.

Que pouvez-vous changer à la situation ? Sur quoi pouvez-vous agir ?

Ne répondez pas « rien » : il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire, à commencer par modifier votre perception des choses et vos croyances !

 

3) Commencez à chercher et à noter toutes les solutions possibles à votre problème, des plus raisonnables au plus loufoques. Soyez créatifs, sans aucun jugement, l’idée étant à cette étape de faire émerger le maximum de possibilités. Détendez-vous, amusez-vous.

Prenez le temps de revenir à cette liste plus tard pour la compléter si nécessaire.

Quelles sont toutes les solutions possibles pour résoudre votre problème ?

Imaginez le maximum de solutions pour chaque difficulté rencontrée.

 

4) Choisissez la solution qui vous paraît à la fois la plus simple à mettre en œuvre et la plus juste et bénéfique pour vous et votre entourage.

Qu’est-ce que vous choisissez de faire ? Pourquoi cette solution ?

 

5) Mettez un plan d’action en place pour agir maintenant concrètement dans votre vie.

Qu’est-ce que vous décidez de faire maintenant ? Par quoi allez-vous commencer ? Quand ?

 

6) Visualisez la situation résolue et les bénéfices reçus pour augmenter votre volonté à passer à l’acte.

Pour ça, projetez-vous mentalement dans le futur en impliquant au maximum tout votre corps : ressentis avec vos cinq sens et émotions.

Vous avez fait face à vos difficultés. Vous avez agi de façon constructive. Comment vous sentez-vous maintenant, une fois le problème derrière vous ?

 

En conclusion

 

Cette démarche simple et efficace vous permet d’entretenir un rapport différent avec les difficultés que vous rencontrez. Vous changez vos habitudes, vous modifiez vos programmations mentales négatives.

Vous devenez acteur et créateur plutôt que victime, vous êtes actif et proactif au lieu d’être passif ou réactif. En bref, vous agissez en personne responsable, vous reprenez les rênes de votre vie.

Félicitez-vous pour ça et pensez à poursuivre cette logique de solution à l’avenir.

C’est avec la pratique que vous deviendrez de plus en plus orienté solutions et que vous ressentirez plus de satisfaction et de légèreté dans votre vie !

 

Quelques livres pour aller plus loin :

Commencez à vous sortir de vos difficultés MAINTENANT !

Recevez le guide gratuit "Reprendre sa vie en main" pour vous construire pas à pas la vie dont vous rêvez.